Office de Tourismedu Comitat de Vukovar-Syrmie

   

GASTRONOMIE

Saveurs de la vallée dorée de la Croatie

La cuisine de l'est de la Croatie est agrémentée de beautés et de peines d'une histoire séculaire mouvementée, de la cohabitation des populations indigènes et des nouveaux arrivants, de l'influence exercée par les conquérants et les voisins. Préparée sur le feu doux de la vie quotidienne, des coutumes annuelles de la vie campagnarde et des nouveautés urbaines et nobles, elle éveillera les papilles de tout voyageur par l'archaïcité de la broche préhistorique, la simplicité et l'ingéniosité des plats paysans, les saveurs des plats festifs ottomans, les plats gourmands et somptueux de l'Empire austro-hongrois et les spécificités culinaires allemandes et hongroises de la vallée du Danube. Rien d'étonnant alors si les habitants de la Slavonie vous accueillent avec leur hospitalité proverbiale, vous offrant le cochon de lait à la broche, les trganci au fromage et aux čvarci, le pain au levain à l'ancienne, le kulen et le saucisson au poivre faits avec les meilleurs morceaux du porc autochtone slavon fajferica. Ici, vous trouverez également les spécialités masculines de la vallée du Danube, telles que le fiš-paprikaš (soupe de poissons de rivière au paprika) ou le čobanac (soupe épaisse du berger), la carpe séchée ou celle en crapaudine, et tout ceci bien épicé au paprika moulu local. Vous n'aurez pas le temps de reprendre votre souffle, et on vous servira déjà le célèbre ćevap d'Ilok au nom turc et à la sauce hongroise et le gâteau bazlamača de couleur dorée comme un ducat, à la confiture de prunes noires. Sans parler de la fameuse liste de plats à base de la soupe épaisse de poule aux tagliatelles maison ou de gâteaux listarići, masnice et kirbajski kolači. Bien sûr que vous mangerez avec appétit, car on ne vous aura pas permis de passer au hors-d’œuvre avant de vous faire boire un čokanjčić de šljivovica parfumée pour l'apéritif. Et pendant que vous vous imprégnez à travers les saveurs locales de la bonté et de la docilité de cette région, votre hôte échangera avec vous des formules de souhaits de bonnes choses en dégustant avec vous des vins exquis provenant des coteaux du mont Fruška gora, qui embrasse à cet endroit la vaste plaine Pannonienne.

Quelques faits intéressants

La Slavonie jouit de la réputation de la région croate dans laquelle, depuis toujours, on mange le plus, et surtout de la viande. Saviez-vous que, jusqu'au milieu du XXème siècle, on mangeait de la viande seulement deux fois par semaine – le jeudi et le dimanche ? Qui aurait cru que dans le passé, les habitants de la Slavonie avaient plus souvent faim que le ventre plein, et qu'ils guettaient l'occasion, dans une série de coutumes annuelles et familiales, de se régaler un peu avec leurs proches et leurs invités. Saviez-vous que dans certaines parties de la Slavonie, les autorités du comitat interdisaient les fêtes campagnardes, parce qu'à leur avis, elles auraient contribué à l'appauvrissement de la campagne ?

Les habitants de la Slavonie ont toujours respecté leurs invités. Dans le passé, chaque maison, quelque pauvre qu'elle soit, avait une chambre réservée à leur invité. Pour les invités, on sortait les plus beaux couverts, on gardait les meilleurs morceaux de viande ainsi que certains aliments, tels que les œufs ou le kajmak. En Slavonie, une fois par an, entre la sainte Catherine et Noël, on abattait les cochons pour le smok (séchage de produits charcutiers), on leur brûlait les poils et on les découpait en commençant par l'échine. Dans le cochon, rien ne se jetait, à part les sabots, on récupérait toutes les parties. Dans le passé, le sucre étant accessible aux paysans seulement en petites quantités, on utilisait des édulcorants naturels pour la préparation de divers gâteaux : le štrudel au potiron petit bonnet turc, à la betterave sucrière ou aux fruits saisonniers, les medenjaci au miel de la betterave sucrière et les gâteaux simples à la confiture de prunes. Une place à part était réservée à deux spécialités - la compote sans sucre aux prunes séchées ou aux tranches de pommes et poires séchées et la turšija aux poires sauvages ou aux poires miholjača. Saviez-vous que les saucisses kulen et kulenova seka et les saucissons (kobasice) sont composés de la viande crue, séchée, et que les čvarci (grattons) et la panne de porc (salo) servent d'ingrédients aux gâteaux délicieux - les čvarkari et les salenjaci ?

À visiter

Les plus beaux produits de la nature sur la table slavonne sont préparés de la manière la plus raffinée et servis avec le plus grand amour. Dans un environnement rural ou urbain, dans une ferme de la campagne ou un restaurant de la ville, les saveurs de la Slavonie et de la Syrmie sont une expérience gastronomique à ne pas manquer. Dégustez le kulen dans l'espace de dégustation à Bošnjaci. Appréciez l'abondance des produits fruitiers lors de la route thématique Gouttes des fruits. Laissez-vous surprendre à Ilok par le fiš-paprikaš aux poissons désossés et par les autres spécialités inédites à base de poissons de rivière. Gâtez-vous avec le miel slavon - doux et bénéfique pour la santé.