Office de Tourismedu Comitat de Vukovar-Syrmie

   

HISTOIRE

Dans une histoire aussi riche que celle qui perdure dans ces espaces depuis plus de 8000 ans, il est difficile de mettre en exergue le plus... le plus précieux, le plus intéressant, unique... Grâce à leur importance, certains éléments de notre mosaïque historique et de notre patrimoine ont dépassé nos frontières et font désormais partie du patrimoine européen et mondial.

Le site archéologique de Vučedol situé sur la rive droite du Danube près de la ville de Vukovar est un lieu d'afflux continu de populations et l'un des sites archéologiques les plus importants en Croatie. Du fait de la valeur exceptionnelle des découvertes qui y ont été faites, toute une culture chalcolithique lui doit son nom et, en même temps, y prend son point de départ. Autrefois habité par les agriculteurs, les éleveurs de bétails, les chasseurs et les artisans cuivreurs, Vučedol a vécu son "âge d'or" entre l'an 3000 et l'an 2200 av. J.-C. C'est à Vučedol qu'a été découverte en 1938 la Colombe de Vučedol. 

L'espace habité qui a la plus longue continuité de la vie est la ville de Vinkovci. En témoigne une série de découvertes archéologiques, parmi lesquelles une place à part est réservée au plus ancien calendrier en Europe - Orion. Ce récipient comportant une série de symboles peints, découvert à Vinkovci à l'emplacement actuel de l'hôtel "Slavonija", constitue le plus ancien écrit en Europe relatif à la mesure du temps – il a environ 8 000 ans. Depuis l'époque lointaine de la création de ce calendrier jusqu'à nos jours, la présence humaine est ininterrompue dans ce secteur. 

Dans le passé, un roi et un saint avait choisi la cité médiévale d'Ilok pour y vivre - le roi Nicolas d'Ilok et Saint Jean de Capistran. Le château, l'église, les murailles et le mausolée turc (turbe) ne représentent qu'une partie de témoignages historiques sur Ilok et son passé riche et mouvementé. Les habitants d'Ilok gardaient la frontière sur la Danube. Le Danube et le vin provenant des coteaux du mont Fruška gora sont, pour leur part, deux éléments incontournables de la carte d'identité de l'Ilok d'aujourd'hui. 

La fortification des garde-frontières sur la Save, Čardak à Županja, a été construite au début du XIXème siècle et représente aujourd'hui un spécimen unique en son genre de l'architecture de la Krajina militaire en Croatie.C'est à Županja qu'ont eu lieu les premiers matchs de football et de tennis en Croatie, grâce aux Anglais s'étant installés dans cette ville pour y construire et faire marcher leur usine de tanin.